L’importance de l’humour avec les enfants

  • enfants humour parents

On ne vous apprend rien, le sens de l’humour peut égailler la vie de famille. Vous pouvez chatouiller votre bébé, porter un chapeau idiot et poursuivre votre enfant de trois ans, ou même faire semblant de tomber dans un tas de feuilles pour l’amuser. Profitez-en avant que leur nouveau sens de l’humour de pré-adolescent n’arrive (souvent plus vite que prévu) !

Rire ensemble est un moyen de communication et de connexion tellement fort. Un bon sens de l’humour peut également rendre les enfants plus intelligents, en meilleure santé et les aider à mieux faire face aux défis quotidiens. Incroyable, non ?

Nous avons tendance à penser l’humour comme faisant partie de quelque chose héréditaire, d’une constitution génétique en quelque sorte, comme les yeux bleus ou les grands pieds. Mais le sens de l’humour « s’apprend » en quelques sortes, et peut être stimulé chez les enfants comme n’importe quel sens !

Revenons à nos définitions : l’humour est ce qui rend quelque chose de drôle alors que le sens de l’humour est la capacité à le reconnaître. Subtile 🙂

Un bon sens de l’humour est un outil sur lequel les enfants peuvent compter pour le reste de leur vie, et qui les aidera à :

1- Voir une situation avec une perspective différente

2 – Etre plus spontané

3 – Sortir de façons de penser trop conventionnelles

4 – Ne pas se prendre trop au sérieux

Et oui ! Les enfants avec un sens de l’humour bien développé sont plus heureux et plus optimistes, ont une plus grande estime d’eux et arrivent à mieux gérer les différences (les leurs et celles des autres). Il est également plus facile pour eux de maintenir des relations sociales. Ils sont préparés à faire face à l’adversité ou des moments de changement dans l’enfance, comme un déménagement,  taquineries, les intimidateurs.

L’humour n’aide pas les enfants seulement émotionnellement, en effet une étude a démontré que les personnes qui rient plus sont en meilleure santé, et font plus facilement face au stress. En outre, le rire peut aider à mieux supporter la douleur. Mais par-dessus tout, le sens de l’humour est ce qui rend la vie plus amusante !

Un humour différent pour tous les âges :

Les enfants peuvent commencer à développer un sens de l’humour très tôt. Mais ce qui peut être amusant pour un enfant ne le sera pas forcément pour un adolescent.

Voyons voir ce que nos enfants apprécient à tout âge !

  • Bébé : les tout petits ne comprennent pas vraiment l’humour, mais ils savent quand vous souriez et que vous êtes heureux. Alors allez-y ! Adonnez-vous à des bruits drôles ou des visages étranges, des rires et des sourires. Votre enfant percevra votre joie et l’imitera. En plus à cet âge, il est très sensible aux stimuli physiques comme des chatouilles.
  • Les enfants de 1 à 3 ans : à cet âge ils apprécient l’humour physique, surtout avec un élément de surprise (comme jouer  au « coucou » en se cachant le visage avec les mains ou aux blagues inattendues). Au fur et à mesure de leur développement linguistique, ils trouveront des mots drôles et absurdes – et cela continuera même pendant les années préscolaires. C’est justement pendant cette période que les enfants commencent à essayer de faire rire leurs parents.
  • Enfants d’âge préscolaire : à ce moment là, les enfants vont commencer à s’amuser avec ce qui les entoure : une photo de chat avec des lunettes de soleil ? Le fou rire assuré ! Vous pouvez même commencer à tenter les jeux de mots 🙂
    Et comme ils deviennent plus conscients des fonctions corporelles et de ce qui fait rire les parents, votre enfant commencera à se délecter des bruits qu’ils font dans la salle de bain.
  • Lorsque les enfants ont l’âge d’aller à l’école : à partir de la maternelle, les jeux de mots et les comptines deviennent de plus en plus amusantes. Ils pourraient découvrir le plaisir de raconter des blagues simples et répéteront les mêmes blagues encore et encore. À mesure qu’ils grandissent et que leur vocabulaire s’élargit, ils peuvent commencer à se moquer de tout écart par rapport à ce qu’ils perçoivent comme des comportements ou des vêtements «normaux».

En bref, ils commenceront à développer petit à petit une compréhension plus subtile de l’humour !

Comment aider à développer un sens de l’humour ?

Tout d’abord avec des encouragements. Rire à la blague de son enfant vaut tout l’or du monde pour lui. Être ludique et amusant avec lui est fondamental pour l’aider à prendre confiance en lui, et donc, développer son sens de l’humour.

L’une des meilleures façons de le faire dès le début est de passer du temps chaque jour à être réceptif aux nombreuses occasions que l’enfant vous donne de sourire ou de rire. Soyez un modèle humoristique : faites des blagues, racontez des histoires drôles, prenez à la légère les petites catastrophes quotidiennes 😉

On n’y pense parfois pas assez, mais prenez l’humour des enfants au sérieux. Encouragez les tentatives de blague qu’il vous fait : vous verrez la première fois que votre enfant vous fera rire sera l’un des plus grands plaisirs de la vie.

Où fixer la limite avec les enfants ?

Les enfants ont besoin de limites quand il s’agit d’humour, comme dans tout. S’ils racontent une blague offensante ou inappropriée, ne riez pas, mais expliquez pourquoi elle n’est justement pas drôle.

Il faut aussi que vous puissiez enseigner à vos enfants le bon moment pour être sérieux et quand il est possible de faire une blague et quand ce n’est plus le cas.

Même quand votre enfant sera plus grand, continuez à lui apprendre l’humour positif, pas celui qui fait rire aux dépens des autres ou qui peut sembler être un manque de respect. C’est grâce à ces nuances que votre enfant grandira en devenant un adulte conscient et respectueux !

 

Il est l’heure de s’inscrire à la newsletter Suavinex pour recevoir des tas de conseils sur l’éducation de nos bouts de chou 💌

Inscription newsletter recevoir conseils parentalité grossesse Suavinex

2018-06-25T11:58:38+00:00 4 avril 2018|Categories: ÉDUCATION, PARENTS & ÉDUCATION, PREMIERS MOIS|Tags: , , , , |0 Comments

Leave A Comment