Les faux mythes sur la sécrétion de lait maternel

  • Les mythes sur la sécrétion de lait maternel conseil blog Suavinex

Une de nos principales préoccupations quand on allaite est de produire du bon lait pour pouvoir nourrir notre bout de chou et d’en avoir suffisamment. Bien sûr on ne peut pas connaitre à l’avance la quantité et la qualité du lait que notre corps a préparé, et cela peut devenir une véritable source d’anxiété. Tellement d’idées reçues circulent à ce propos, cela ne nous facilite pas la tâche !

On démantèle aujourd’hui les deux mythes les plus répandus sur le sujet.

Mythe n°1 : le lait maternel n’est pas suffisamment bon pour bébé

Nous avons toujours peur que notre lait manque de quelque chose pour notre bébé, pas vrai ? Et s’il était trop faible, ou au contraire trop concentré ?

Sachez, mesdames, que votre lait sera toujours le lait parfait votre nouveau-né. La nature fait si bien les choses que le lait que vous sécrétez est tout à fait équilibré pour les besoins votre petit.

Même si le lait maternel est le meilleur du monde pour notre bébé, on a parfois recourt à des méthodes naturelles pour favoriser la sécrétion de lait. Bébé tète si souvent, on a peur de manquer !

 

Mythe n°2 : des aliments et boissons permettent d’augmenter la production de lait maternel

 

Il est avéré que la seule manière pour produire plus de lait est la stimulation. C’est-à-dire que l’unique façon de produire plus lait est de donner plus souvent le sein à votre bébé. Plus bébé en prend, plus nous sécrétons du lait ! Changer son alimentation pour sécréter plus de lait est donc une légende urbaine.

Voici les aliments bien ancrés dans ce mythe :

  • La bière. Vous avez sûrement entendu dire que boire de la bière vous aidera à produire plus de lait. En effet, la levure de bière serait une substance galactogène (qui favorise la sécrétion de lait maternel). C’est pourtant une très vieille croyance. En vérité, il n’y a absolument aucune étude ou preuve scientifique à ce sujet. Si vous voulez essayer malgré tout, faites-le avec une bière sans alcool 🙂
  • Le lait. Il n’est pas nécessaire de boire du lait pour pouvoir en produire davantage. Manger des produits laitiers ne vous fera pas de mal dans votre période post-partum !
  • Poisson et fruits secs. Ils sont une source de calcium et d’Omega 3, certes, mais ils n’ont aucun effet sur l’augmentation de la production de lait. Vous pouvez en cuisiner malgré tout après votre accouchement car ils vont aideront à récupérer.
  • Plantes galactogène sous forme de tisane, homéopathie ou médicament. Le basilic, verveine, fenouil ou même l’anis sont souvent cités pour leurs vertus pour l’allaitement. Les entreprises se sont accaparé cette idée reçue pour en faire leur business. Il existe pourtant une véritable controverse sur leur efficacité

 

Comme vous le voyez chères mamans, le mieux que vous puissiez faire pour sécréter plus de lait est d’oublier l’horloge, de tendre les bras vers votre bébé et de lui donner le sein aussi souvent qu’il le demande 🙂

2018-02-07T15:07:48+00:00 7 février 2018|Categories: ALLAITEMENT, Nouvel article|Tags: , |0 Comments

Leave A Comment