Faire face à l’angoisse de la séparation

  • angoisse separation blog conseils suavinex

A partir de 8 mois, votre bébé peut commencer à ressentir l’angoisse de la séparation. C’est une étape caractérisée par une profonde anxiété quand la source principale d’attachement, à savoir la mère, vient à disparaître. Les réactions sont exagérées, les bébés deviennent très nerveux et perturbés, et il devient difficile de les consoler.

Comment aider notre bébé à surmonter cette angoisse de séparation ?

Si vous avez remarqué certains changements dans son comportement, prenez en compte les points suivants :

  • Attention aux changements d’environnement ou de routine qui impliquent une nouvelle personne chargée de bébé. C’est le pire moment, entre 7 et 12 mois, pour développer une angoisse de la séparation. Tenez-en compte au moment de l’entrée en crèche par exemple.
  • Pendant cette période, n’hésitez pas : gardez toujours bébé auprès de vous ! Il se sentira ainsi plus tranquille et en sécurité.
  • Si vous devez vous absenter, ne le faites pas en cachette, mais prenez le temps de dire au revoir à bébé. Et confiez-le à une personne qu’il connaît et apprécie, comme son papa ou ses grands-parents, à qui il fait entièrement confiance. Votre bébé va pleurer, ne nous mentons pas, mais il s’arrêtera bientôt. Comme vous allez revenir, il vous fera confiance quand vous repartirez.
  • Quand vous jouez avec lui, impliquez d’autres personnes dans ce jeu pour qu’il développe un attachement à d’autres que vous.
  • On se demande parfois pourquoi bébé aime tant jouer à cache-cache ou « je te vois, je ne te vois plus ». Ces jeux lui permettent de comprendre que même s’il ne voit plus un objet ou une personne, ils n’ont pas disparu pour toujours. Cela lui permet de ne plus ressentir de peur ou d’angoisse. Cela vous servira pour aller aux toilettes sans lui, par exemple. S’il vous suit partout quand il vous perd de vue, improvisez un nouveau « je te vois, je ne te vois plus » !
  • Ne vous énervez pas s’il pleure ou ne vous laisse pas partir. C’est une étape difficile qu’il surmontera au fur et à mesure de sa croissance. Cela peut vous frustrer mais souvenez-nous qu’il a fortement besoin de votre amour et de votre compréhension.

Et vous ? Comment avez-vous surmonté cette période d’angoisse de la séparation ? Racontez-nous tout !

2018-02-02T14:51:23+00:00 12 décembre 2015|Commentaires fermés sur Faire face à l’angoisse de la séparation