Placenta prævia : comment peut-il affecter le bébé ?

  • placenta prævia conseils santé femme enceinte

Si, pendant la grossesse, le placenta se positionne de façon à couvrir partiellement ou totalement l’orifice du col de l’utérus, au lieu d’être inséré dans le haut de l’utérus, on parle de placenta prævia. Cette position anormale empêche le bon déroulement de la grossesse et augmente considérablement le risque d’accouchement prématuré.

Selon l’emplacement du placenta, on peut différencier plusieurs cas :

  • Le placenta est bas, mais n’atteint pas l’orifice du col de l’utérus
  • Le placenta marginal, qui affleure par son bord l’orifice du col de l’utérus mais ne l’obstrue pas
  • Le placenta partiellement recouvrant, où l’orifice cervical est partiellement couvert par le placenta
  • Le placenta recouvrant, où le placenta est tout entier situé au-dessus de l’orifice interne du col

Il faudra attendre le terme de la grossesse pour déterminer si l’accouchement par voie basse est possible ou pas. Dans le cas d’un placenta partiellement ou totalement recouvrant, il faudra absolument recourir à un accouchement par césarienne.

Comment détecter le placenta prævia ?

En général, il se diagnostique lors d’une échographie au troisième trimestre, puisqu’au début de la grossesse, il est normal que le placenta soit situé dans la partie basse de l’utérus.

Si le placenta prævia n’a pas été détecté, mais que la femme enceinte souffre d’hémorragies abondantes mais indolores, on peut considérer qu’elles sont un symptôme de placenta mal positionné.

Que faire en cas de placenta prævia ?

  • S’il n’y pas d’hémorragie, il faudra assurer un suivi rigoureux, se mettre au repos et stopper les relations sexuelles
  • S’il est détecté rapidement, le placenta peut se déplacer et permettre l’accouchement par voie basse. Votre médecin vous informera de votre état jusqu’à la semaine 36.
  • Si vous avez des hémorragies abondantes, les actions à mener dépendront de l’avancée de la grossesse :
    • Si le fœtus est au début de son développement, une hospitalisation sera nécessaire pour contrôler la situation et préparer la maman et le bébé en cas de césarienne d’urgence
    • Si le fœtus est déjà bien constitué, la césarienne sera indispensable pour éviter d’aggraver les risques

Dans tous les cas, une consultation médicale de routine pourra dissiper tous vos doutes.

2018-09-21T10:47:26+00:00 26 janvier 2016|Commentaires fermés sur Placenta prævia : comment peut-il affecter le bébé ?