Allaiter ou pas, telle est la question

  • bebe qui tete allaiter conseils blog maternite suavinex

Pour certaines futures mamans, l’allaitement est une évidence, pour d’autres ce choix mérite plus de réflexion. Dans tous les cas, la pression de votre entourage, des professionnels ou même de parfaits inconnus peut être très désagréable. Ne vous laissez pas influencer ou impressionner : choisissez en connaissance de cause, après avoir lu notre récapitulatif des avantages et inconvénients de l’allaitement, suivi de témoignages de mamans.

Les bienfaits de l’allaitement maternel

  • Au niveau nutritionnel. Le lait maternel est une réserve naturelle riche en nutriments et anticorps nécessaires à l’évolution et au bon développement de l’enfant. Le colostrum est l’aliment parfait pour le nouveau-né.
  • Il s’adapte à l’évolution de l’enfant. La composition du lait change constamment au cours de la journée, puis au fil des mois pour s’adapter aux besoins de l’enfant qui grandit.
  • Des bénéfices pour la santé de la mère. Selon l’OMS : “ Lorsqu’il est exclusif, il entraîne souvent un arrêt des règles, ce qui constitue une méthode naturelle, mais pas infaillible, de contrôle des naissances. L’allaitement atténue les risques de cancer du sein et de l’ovaire à un âge plus avancé, de diabète de type II et de dépression post-partum.”
  • Et pour la santé du bébé : L’allaitement entraîne un moindre risque d’infection gastro-intestinale pour le bébé.
  • On constate chez certaines femmes une perte de poids plus rapide quand elles allaitent.
  • Un budget allégé. L’allaitement ne coûte rien 😉
  • Le peau à peau. La tétée est un merveilleux moment de connivence avec votre bébé : ces moments ne dureront pas, profitez-en !

Les inconvénients de l’allaitement

  • Au travail. Pour de nombreuses mères, conjuguer vie professionnelle et allaitement s’avère compliqué. Beaucoup abandonnent même l’allaitement au sein exclusif avant que ne se soit écoulée la période de six mois recommandée, car elles ne disposent pas d’assez de temps ou d’un endroit adéquat pour allaiter (ou tirer et conserver le lait) sur leur lieu de travail.
  • La fatigue et le temps. Vous devrez être disponible en permanence pour votre bébé. Bien qu’il soit envisageable de tirer votre lait, cette solution vous obligera à investir dans un matériel adéquat tel le tire-lait, les biberons, le stérilisateur, le chauffe-biberon. De plus, le lait extrait ne sera plus à la bonne température et il faudra le réchauffer pour l’utiliser de nouveau.
  • L’apprentissage. Même si l’allaitement est un acte naturel, allaiter au sein, ça s’apprend et beaucoup de femmes rencontrent des difficultés au début. L’aide d’une sage-femme les premiers temps n’est pas superflue.
  • La douleur. L’allaitement peut provoquer des douleurs à la poitrine notamment à cause des montées de lait ou des gerçures autour du mamelon.
  • Les fuites “disgracieuses”. Parfois, on se rend compte trop tard qu’on a eu une montée de lait et que notre top ou chemisier est tâché de grosses marques de lait 🙁
  • La gêne. Tout le monde n’est pas à l’aise avec le fait d’allaiter en dehors de chez soi, voire en public.
  • Surveiller son alimentation. Alors que vous avez fait attention pendant 9 mois à ne pas boire une goutte d’alcool, il va vous falloir prolonger cette période “d’abstinence”. Vous ne pourrez pas non plus consommer certains aliments trop forts (épices, famille du chou…)
  • Surveiller ses médicaments en cas de maladie. Vous ne pourrez pas non plus prendre n’importe quel médicament pour vous soigner.
  • Et le papa, dans tout ça ? Allaiter au sein va forcément l’exclure et il est vrai que l’allaitement au biberon va lui permettre de partager lui aussi ces jolis moments d’intimité avec son bébé. Cela est aussi vrai pour la famille qui pourra profiter de bébé en lui donnant le biberon.

Témoignages de mamans

“ Je ne me suis jamais autant sentie mère que pendant ces 3 mois d’allaitement ”

Lucie, maman d’Alex, 6 ans, et de Léa, 3 ans

“ Le biberon ? Je ne l’avais pas du tout envisagé. J’ai allaité Alex pendant 3 mois, puis c’est la reprise de mon travail qui m’a obligée à le sevrer sinon je n’aurais jamais arrêté. Même si je le reconnais, pour allaiter il faut disposer de beaucoup de temps, mais le moment magique partagé avec son bébé le vaut bien ! Je ne me suis jamais autant sentie mère que pendant ces 3 mois d’allaitement . J’ai partagé de vrais instants de bonheur, de complicité avec mon bébé “

 

”L’allaitement reste un mauvais souvenir pour moi “

Amandine, maman de Lucas, 3 mois et demi

“J’ai stoppé l’allaitement de Lucas seulement deux semaines après avoir commencé, c’était beaucoup trop de contraintes ! J’appréhendais de lui donner le sein car c’était très douloureux pour moi. Mes montées de lait n’en finissaient pas, Lucas s’endormait sur le sein et la douleur était insupportable. Pour moi le biberon avec un tétine physiologique a été un soulagement ! Je crois que reconnaître que l’allaitement n’est pas fait pour soi ne signifie pas que l’on est une mauvaise mère, bien au contraire ! Je ne pense pas allaiter mon deuxième enfant, car l’allaitement reste un mauvais souvenir pour moi.”

La liberté d’être la mère que l’on veut !

Nous prônons avant tout la liberté de choix. Chaque mère doit être libre de choisir d’allaiter ou non, sans aucune culpabilisation. Systématiquement au cours de la grossesse, on va vous poser la fameuse question : “ tu vas allaiter ? ». Eh bien quel que soit votre choix, ne vous sentez pas embarrassée face à cette question car il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Aujourd’hui, il faut reconnaître qu’il subsiste encore dans notre société occidentale, une trop forte pression vis à vis de l’allaitement au sein et que l’allaitement au biberon n’est pas mis autant en avant que l’allaitement naturel . On nous présente toujours les avantages de l’allaitement naturel mais qu’en est-il des inconvénients ?
Au final, ce qui importe, c’est l’amour que vous allez donner à votre enfant. Et ça, ce n’est pas une question de tétée 😉

Et vous, qu’avez-vous choisi ? Allaitement exclusif, biberon ou les deux ? Racontez-nous !

2018-03-28T09:43:03+02:0023 octobre 2016|Commentaires fermés sur Allaiter ou pas, telle est la question

Please enter an Access Token on the Instagram Feed plugin Settings page.