Les pleurs du soir et les coliques : astuces pour apaiser bébé !

  • Pleurs et coliques

Les vraies coliques touchent les bébés de moins de 3 mois et seulement 15% d’entre eux mais qui n’a jamais été dépassé, épuisé par des pleurs du soir de Bébé ? On parle souvent des coliques qui sont un peu le problème « fourre-tout » des moments où les pleurs, à la tombée de la nuit, sont inconsolables… il existe de nombreuses théories sur ce problème classique des bébés

Tous les bébés ou presque, ont, en début de soirée, des pleurs incontrôlables. Cela arrive souvent à partir de la troisième semaine de Bébé. On essaye de mettre une étiquette sur ce phénomène pour y trouver une solution voire une recette magique car ces pleurs semblent très vite inconsolables et les parents se sentent débordés pour y remédier !

Tantôt « pleurs du soir », « petites douleurs abdominales », tantôt « coliques du nourrisson » (gaz, mal au ventre…) ou encore « Bébé épuisé par les stimuli de la journée ». Le problème intestinal et le problème psychologique peuvent se juxtaposer au même moment…il y a de quoi s’y perdre.

Il faut donc calmer bébé, l’apaiser, réduire son inconfort, ses souffrances comme vous le pouvez sans pour autant y perdre vos nerfs ni culpabiliser car cela va s’arranger.

Quelques idées «  Slow parentalité® » pour calmer Bébé !

–       Prenez Bébé dans vos bras pour le calmer le fait de répondre à son besoin va le rassurer. Bébé a besoin de voir que vous prenez en compte ses pleurs car c’est son premier moyen d’expression. Cela va lui donner confiance en lui pour plus tard et vous donner confiance en votre rôle parental !

–       Portez Bébé dans une écharpe de portage, dans un porte-bébé physiologique ou même « à bras » : l’important est qu’il ressente l’attachement parental par le contact physique. L’idée est de garder Bébé le plus longtemps possible blotti contre vous car il est rassuré par votre présence… et cela fera, plus tard de Bébé un être indépendant et confiant en lui.

–       Massez son ventre de façon circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre dans le sens du transit intestinal. Massage à faire du bout des doigts ou de la paume de la main en dessinant un cercle de plus en plus grand sur son ventre jusqu’à sa hanche.

–       Posez une petite bouillotte de noyaux de cerises ou de graines de lin sur son ventre pour apaiser les douleurs intestinales. A faire chauffer un peu avant de la poser pour l’apaiser.

–       Mettez Bébé en position « petit bouddha » : assis dans vos mains, son dos contre votre poitrine, ses genoux repliés contre son ventre.

–       Emmaillotez Bébé avec un lange spécial emmaillotage car Bébé retrouve les sensations de l’espace restreint de l’utérus pendant la grossesse et cela l’aide à trouver plus facilement le sommeil. Ce système permet d’apaiser Bébé facilement quand il est tout petit jusqu’à 3 mois.

–       Si Bébé est allaité, il peut être encore plus sujet aux coliques à cause de la richesse en lactose du lait maternel. Il faut bien donner le lait de fin de tétée en vidant complètement le sein car il est riche en gras et moins riche en lactose.

–       Réflexe « alimentation anti-colique de Bébé » pour la maman qui allaite : évitez de consommer  des choux, les farines blanches et le chocolat et prenez de tisanes de graines de fenouil, anis et de cumin.

–       Essayez la « Danse d’apaisement anti-colique » du Dr Sears, pédiatre : un pas en avant et reculez pour vous retrouver pieds joints ; tournez complètement la taille à gauche et à droite en gardant les pieds joints ; gardez le dos bien droit et baissez-vous, relevez-vous… et recommencez !

N’oubliez pas …

Si vous n’en pouvez plus, passez le relais au papa, à une amie ou à une voisine qui eux peuvent vous aider ponctuellement si vous vous sentez dépassée et épuisée. Et puis, rassurez-vous, les pleurs du soir de Bébé précèdent le rythme jour/ nuit qu’il va finir par adopter et qui va se rapprocher de celui des adultes donc du votre.

Certains bébés hypersensibles vont être très difficilement apaisés lors des pleurs du soir et des coliques, on les appelle « les bébés aux besoins intenses » : les petits conseils pour apaiser les pleurs du soir ou les coliques ne marcheront pas forcément d’une fois sur l’autre. Ces bébés ont besoin d’encore plus d’attention et qu’on réponde sans cesse à leurs besoins. Soyez patient et d’une grande disponibilité. Je vous en parlerai dans un autre petit article… pour réagir avec un BABI au quotidien sans trop vous épuiser et aussi écouter vos limites.

Photo-auteure-Mélanie Schmidt-Ulmann

 

 

Mélanie Schmidt-Ulmann
Consultante parentalité naturelle et Auteure

 

 

Inscription newsletter conseil grossesse maternité accouchement Suavinex

Vous avez aimé cet article ? Il est l’heure de s’inscrire à la newsletter Suavinex pour recevoir des tas de conseils sur la maternité

 

Pssst : Cet article est susceptible de vous intéresser :

2019-02-11T17:47:24+02:0023 janvier 2019|Commentaires fermés sur Les pleurs du soir et les coliques : astuces pour apaiser bébé !

Please enter an Access Token on the Instagram Feed plugin Settings page.