Un lait maternel plus respectueux pour bébé et pour la planète

  • Allaitement_respecteux

L’allaitement maternel est l’aliment le plus adapté aux besoins spécifiques de votre bébé et même pollué il le reste. L’OMS recommande six mois d’allaitement exclusif. Le lait maternel est une ressource naturelle qu’il faut protéger le plus possible pour que Bébé prenne son lait à la source…sans souci !

De quoi est composé le lait maternel ?

Dans le lait maternel il y a de l’eau à 85%, des protéines (entre 8 et 12g/l) dont la teneur est parfaitement adaptée aux besoins du nourrisson car elles sont très bien absorbées. Mais il y a aussi des lipides (35g/l) qui sont à très digestes, du Bifidobacterium bifidum, des sels minéraux comme le calcium, le magnésium, du fer…et des vitamines A, B, C,D et E mais cela va changer selon les variations de l’alimentation maternelle.

Une des règles de l’allaitement est que tout ce que vous consommez que ce soit des aliments que vous mangez, des cosmétiques que vous allez utiliser sur votre peau, des médicaments à prendre pendant l’allaitement vont passer dans le lait maternel.

Les polluants vont donc aussi passer dans votre lait et il faut donc s’en méfier. DDT, dioxine, plomb, insecticides et PCB se retrouvent dans le lait maternel à des taux variables.

Voici quelques clés pour vous protéger au maximum des polluants :

  • Lavez et éplucher les fruits et les légumes pour ôter les résidus de pesticides ou encore mieux les acheter biologiques.

 

  • Consommez du bio car les aliments biologiques sont plus riches en vitamine C.

 

  • Limitez votre consommation de viande et de produits laitiers trop gras qui concentrent les polluants liposolubles.

 

  • Préférez les viandes maigres et ne consommez pas la peau du poulet.

 

  • C’est le moment de devenir fléxitarienne (qui réduit la consommation de viande à l’exceptionnel) ou végétarienne !

 

  • Evitez de consommer les poissons des espèces les plus grasses ( thon frais, espadon, loup, requin…) qui sont facilement polluées par le mercure. Les autres poissons sont sources de fer, de zinc et d’oméga 3.

 

  • Evitez l’utilisation des pesticides, insecticides, peintures, solvants

 

  • Limitez l’absorption des médicaments à l’indispensable et fuyez l’automédication.

 

  • Ce n’est pas le moment de faire un régime car c’est déconseillé pendant l’allaitement et vous avez au contraire besoin de calories supplémentaires. Votre besoin énergétique varie entre 2500 et 2800 calories par jour quand bébé à entre 0 et 6 mois. Ce n’est pas une raison de rajouter un pain au chocolat au goûter mais plutôt de rajouter des aliments à haute valeur nutritionnelle comme les fruits secs. En effet, les pertes de poids importantes remettent en circulation dans le sang les polluants stockés.

 

Vous avez désormais toutes les clés en mains pour transmettre un lait plus respectueux de la nature à bébé.

Photo-auteure-Mélanie Schmidt-Ulmann

 

Mélanie Schmidt-Ulmann
Consultante parentalité naturelle et Auteure

 

 

 

2019-04-18T12:24:15+02:0018 avril 2019|Commentaires fermés sur Un lait maternel plus respectueux pour bébé et pour la planète

Please enter an Access Token on the Instagram Feed plugin Settings page.